Environ 24% des sites web utilisent WordPress. De ce fait, de nombreux hackeurs cherchent continuellement à exploiter toutes les failles du CMS. Sans une bonne préparation préalable, vous vous exposez à de sérieux risques. Voici donc quelques conseils pour apprendre comment protéger son site WordPress.

Choisir un mot de passe efficace

Tout d’abord, vérifiez la sécurité de votre mot de passe. C’est l’une des premières choses à faire pour protéger son site WordPress. En effet, de nombreuses personnes utilisent encore le fameux « 123456 » ou « mot de passe » à la place d’une réelle protection. Or, ce sont les premiers codes attaqués. Les mots du dictionnaire, les informations privées ou les références à la culture sont également à éviter. Ce sont les deuxièmes séries de mots les plus attaquées par les hackeurs.

Pour protéger son site WordPress, il faut plutôt privilégier des mots de passe sans logique apparente. Mélangez à la fois des caractères minuscules et majuscules avec des chiffres afin de renforcer la sécurité. Enfin, n’oubliez pas de choisir un mot de passe suffisamment long.

Sauvegarder régulièrement les données du site

Afin de protéger son site WordPress contre la perte de données, il convient d’effectuer des sauvegardes régulièrement. Nous vous recommandons d’archiver vos données de manière hebdomadaire. Pour ce faire, vous pouvez procéder manuellement ou installer un plugin gratuit qui accomplira cette tâche pour vous. Vous pouvez notamment compter sur UpdraftPlus, BackupWordpress et BackWPup.

Mettre à jour WordPress

Il est également primordial d’effectuer toutes les mises à jour disponibles pour protéger son site WordPress. Cela concerne non seulement le site en lui-même mais aussi ses différentes extensions. En effet, les utilisateurs et les hackeurs trouvent de nouvelles failles régulièrement. Dès qu’elles sont révélées, les concepteurs proposent des correctifs. Si un site ou l’un de ses plugins n’est plus à jour, il est impossible de protéger son site efficacement. Pour information, on estime qu’environ 85% des sites piratés sont obsolètes. Effectuez donc les mises à jour consciencieusement. Toutefois, pensez à bien sauvegarder votre site avant chaque mise à jour.

Installation d’un plugin antivirus

De nombreux plugins antivirus existent pour protéger son site WordPress. Ils agissent de la même façon que celui de votre ordinateur. En effet, ils s’appuient sur une importante base de données pour assurer la sécurité de votre site. Toutefois, de nombreuses menaces sont découvertes continuellement. Il faut donc absolument maintenir son antivirus à jour pour qu’il puisse les gérer efficacement. Parmi les plugins les plus reconnus pour protéger son site WordPress, on compte notamment TAC, Better WP Security et WP Security Scan.

Remplacer le compte admin

Par défaut, WordPress génère un compte admin à la création de votre site. Or, les hackeurs s’attaquent régulièrement à celui-ci. Afin d’éviter tout piratage et protéger son site WordPress, il faut rapidement créer un nouveau compte avec un mot de passe et un identifiant fortement sécurisé. Puis, une fois que vous aurez passé ce nouveau compte au rang d’administrateur, supprimez l’ancien.

 

Grâce à ses quelques conseils, vous devriez pouvoir protéger efficacement votre site WordPress. Cependant, si vous souhaitez renforcer encore davantage sa sécurité, vous pouvez confier la création de votre site à une agence web.