Après avoir créé une vidéo de qualité, il convient de la relayer convenablement. Pour ce faire, de nombreuses solutions sont envisageables. Toutefois, chaque plateforme ne propose pas la même rentabilité. Afin de vous aider à mieux la choisir, nous vous présentons 3 méthodes pour promouvoir son contenu vidéo.

Promouvoir son contenu vidéo via Youtube

Pour promouvoir son contenu vidéo sur Youtube, rien de plus simple ! Il vous suffit simplement de créer une campagne sur Google Ads en choisissant l’option « Vidéo ». Vous pourrez ensuite indiquer l’Url de la vidéo souhaitée ou simplement son titre. Puis, il ne vous restera plus qu’à bien cibler le public de vos vidéos. Vous pourrez notamment le choisir en fonction de son âge ou son genre, de différentes thématiques, de mots-clés ou par reciblage publicitaire. Cette dernière méthode de ciblage consiste à montrer votre vidéo aux individus qui se sont déjà intéressés aux offres similaires à la vôtre.

Le coût par vue (CPV) de vos vidéos va varier selon les caractéristiques du ciblage choisi. De manière générale, il faudra débourser une somme comprise entre 6 et 20 centimes par vue pour promouvoir son contenu vidéo. Cependant, les publicités Youtube disposent d’un avantage certain comparé à d’autres solutions. En effet, vous ne serez prélevé que si le visionnage de la vidéo excède 30 secondes. Si votre vidéo est plus courte, la vue ne sera comptabilisée qu’à partir de 50 % de visionnage. Ainsi, vous évitez de payer pour un public peu réceptif.

La solution Twitter

Ensuite, il est possible de promouvoir son contenu vidéo via Twitter Ads. Une fois encore, l’opération reste assez simple. Tout d’abord, vous devez uploader votre vidéo sur votre compte. Puis, vous devrez « créer une nouvelle campagne » en sélectionnant l’option « Vue de la vidéo ». Lorsque ceci sera fait, vous pourrez accéder à de nombreuses options de ciblage, comprenant le reciblage publicitaire, les thématiques, les mots-clés et le ciblage par compte.

Sur Twitter, le CPV est relativement faible pour promouvoir son contenu vidéo. Néanmoins, une vue est comptabilisée au bout de 3 secondes seulement. Vos statistiques seront donc bien moins représentatives de l’intérêt que les internautes portent à vos vidéos. De plus, vous serez prélevé plus souvent pour un public moins qualifié. Par ailleurs, Twitter dispose de l’autoload. Cela signifie que les utilisateurs verront votre vidéo défiler dans leur flux Twitter. Vous aurez donc une meilleure visibilité que sur d’autres médias.

La promotion sur Facebook

video facebook

Enfin, la dernière solution pour promouvoir son contenu vidéo est Facebook Ads. Facebook reste en effet la plateforme ayant le plus d’utilisateurs. Vous aurez donc une meilleure visibilité. Toutefois, il n’est pas toujours évident d’obtenir un public qualifié. L’intérêt de cette plateforme varie donc en fonction de vos cibles. Facebook vous permet d’uploader votre vidéo directement sur le site ou de faire la promotion d’une vidéo Youtube. Cependant, la première solution est préférable puisque Facebook privilégie le contenu en provenance de son site. Il ne vous restera alors plus qu’à vous rendre sur Facebook Ads et à sélectionner « obtenir des visionnages de vidéos ».

Facebook offre de vastes possibilités en termes de ciblage. Toutefois, les vues sont comptabilisées à partir de 10 secondes. Cela reste mieux que Twitter mais inférieur à Youtube. De plus, à l’instar de Twitter l’autoload vient également gonfler ce nombre. Facebook est donc l’outil idéal pour obtenir davantage de vues mais celles-ci seront moins qualitatives.­­­