Vous avez sans doute déjà entendu parler du dropshipping. Cette pratique est de plus en plus courante. D’après les dropshippers, elle permettrait de s’enrichir rapidement et avec peu d’efforts via le e-commerce. Toutefois, sa définition peut sembler assez complexe. Voici donc quelques explications sur ce concept afin que vous puissiez me l’appréhender et peut-être même lancer votre propre boutique en ligne.

Fonctionnement du dropshipping

Dans un circuit de distribution normale, un fournisseur (grossiste) envoie ses produits à un distributeur (détaillant). Ce dernier s’occupe de la promotion et de la vente des produits, mais aussi de la gestion des stocks et des expéditions aux clients. Le distributeur doit donc maîtriser à la fois l’aspect commercial et logistique de la vente. Le dropshipping supprime ces contraintes pour l’e-commerçant. En effet, grâce à ce système, il lui suffit de faire la promotion des produits sur son site et de les vendre. Il transmet ensuite l’information au fournisseur qui s’occupe de la fabrication, du stockage et de la distribution. Chacun peut donc se spécialiser dans ce qu’il fait le mieux.

Pourquoi est-il si attractif ?

Grâce à ce système,­­ les e-commerçants voient leur activité grandement facilitée. En effet, dans un circuit traditionnel, l’aspect logistique s’avère coûteux, à la fois en termes de temps et d’argent. Il faut se procurer un local dans lequel stocker les marchandises. Vous devez également vérifier que les stocks suffisent et bien protéger vos produits pour éviter toute détérioration. Il vous faudra ensuite vous assurer que toutes vos commandes soient complètes avant de les expédier à vos clients.

Le dropshipping évite toutes ces problématiques. Désormais, il vous suffit de créer votre plateforme e-commerce et de gérer votre catalogue de produits. Lorsqu’un client passe commande, vous devez envoyer l’information au fournisseur qui s’occupe alors de tout. En plus de cela, vous bénéficiez d’une meilleure gestion de votre trésorerie. En effet, si vos clients vous paient au comptant tandis que vos fournisseurs vous offrent un délai de paiement, vous pourrez compter sur un fonds de roulement bien plus important.ecommerce

Si votre site e-commerce rencontre un certain succès, vous aurez une source de revenus réguliers sans rien faire. C’est du moins la promesse des dropshippers…

Quels en sont les risques ?

Cependant, la pratique du dropshipping n’est pas dénuée de risques. Tout d’abord, le e-commerçant n’a aucun contrôle sur ses fournisseurs. Ces derniers ne sont pas tenus de maintenir leurs prix. Il faut donc sans cesse les adapter pour rester rentable. De plus, ce sont également les fournisseurs qui gèrent entièrement leurs stocks. Si cela peut être avantageux lorsque le travail est bien effectué, il en va autrement lorsque la gestion de la logistique est mauvaise. Or, l’e-commerçant est tenu de livrer les commandes aux clients. La responsabilité du dropshipper n’est nullement engagée. En cas de problème, c’est l’e-commerçant qui devra y remédier. Sachant que la plupart de sites e-commerces sont créés par des auto-entrepreneurs non-expérimentés, le SAV pose rapidement problème.

 

Le dropshipping est donc un moyen très intéressant de commencer une activité commerciale sans trop de contraintes. Toutefois, il est important de bien prendre conscience de toutes les limites et de tous les risques liés à cette activité. Si vous souhaitez créer une plateforme e-commerce ergonomique et design, n’hésitez pas à faire appel à notre agence.